shopping-bag 0
Items : 0
Subtotal : 0,00
View Cart Check Out

DHR – Malgré l’enjeu, PORTET et FOIX ont fait honneur au football

Juste un petit mot perso. J’ai été déçu de ne pas voir dans la compo de l’équipe de Foix mon pote Thomas Bossenec que j’aurais eu plaisir à retrouver. Message personnel fini, mais quand même encore une appréciation tout aussi personnelle. Même si je ne vais pas souvent voir de la DHR, je suis les résultats et les commentaires de mes collègues. J’avais donc de bons échos des deux équipes que j’allais découvrir. Et bien laissez moi vous confier que j’ai passé une excellente soirée à regarder un très bon match de football entre deux très belles formations, et d’innombrables très bons joueurs. J’y ai aussi découvert deux coaches sympas et intéressants. Une première demie heure vive, rythmée, avec de beaux gestes, des contacts propres, un bon état d’esprit. Une surprise aussi avec une combinaison empruntée au Girou sur corner qui n’a pas marché. Et puis un fait de jeu avec la faute de Vieu sur Carrez en position de dernier défenseur, le rouge direct est normal. Sur le coup franc obtenu peu avant les seize mètres Boudiaf enroule le ballon pour un joli but, le second consécutif après celui réussi il y a une quinzaine en coupe. Manié par c’excellents techniciens le ballon va d’un camp à l’autre. Malgré leur infériorité numérique les locaux sont les plus dangereux mais tombent sur un excellent Péreira. Une petite interruption de la rencontre à cause d’un laser manié par des pré-adolescents, problème vite réglé. Le dernier quart d’heure est plus brouillon avec un zeste d’énervement. Peu avant la pause Carrez rate le ballon de break.

Un deuxième acte tout aussi animé

À peine le temps de se régler que Chardon sur une action à la finalité individuelle égalise. Cela courre toujours autant, ça va vite, il y a des actons. Sébastien Masias a les coui…. d’oser passer à trois défenseurs continuant à jouer, là ou d’autres auraient reculé. C’est toujours aussi vivant et plaisant à regarder, avec un temps qui s’écoule sans qu’on le voit passer. Chaque équipe a ses opportunités de claquer mais on se disait dans la tribune qu’il serait dommage de ne pas se quitter sur un nul, tant il aurait été cruel qu’une de ces belles formations soit battue. Qui, on ? Et oui, vous êtes habitués à ce que je vous raconte mes rencontres lors de mes déplacements. Cette fois c’est avec Sébastien (Monsieur Korner) accompagné d’un de ses potes très bon joueur d’Auch, l’excellent Mbemba Wa Mbemba ( pas d’erreur cette fois ? ) que j’ai eu le plaisir d’échanger des analyses, et de partager des bons moments. Cette rencontre au sommet entre le deuxième et le troisième a tenu ses promesses. L’enjeu n’a pas jugulé le jeu et bien que je sois conscient que ce n’est pas forcément le cas partout et tout le temps, c’était bien. Il est vrai que pour avoir un bon match il faut être deux, ce qui était le cas à Portet.

ăn dặm kiểu NhậtResponsive WordPress Themenhà cấp 4 nông thônthời trang trẻ emgiày cao gótshop giày nữdownload wordpress pluginsmẫu biệt thự đẹpepichouseáo sơ mi nữhouse beautiful