shopping-bag 0
Items : 0
Subtotal : 0,00
View Cart Check Out

Saliha Aarasse: « … nous donnerons tout pour y arriver… »

A l’aube d’une nouvelle saison et quelques jours avant le derby contre L’AS Muret, rencontre avec Saliha Aarasse, défenseur centrale de l’ASPCR depuis la saison dernière.

 18557226_1943036912635233_6084563726694799137_n

                                                                                                         Photo de Saliha Aarasse lors de la finale de la coupe du midi 2017

 

Une Troisième place de DH, une finale de coupe du midi, l’équipe féminine de l’ASPCR a fait parler d’elle la saison dernière. Maintenant c’est une nouvelle saison qui redémarre. Dès la première journée, l’ASPCR se déplace chez son rival : l’AS Muret. Sa préparation d’avant saison, le derby contre muret, les objectifs et les ambitions de l’équipe… Saliha Aarasse a accepté de répondre à toute ses questions 

 

Q : Bonjour Saliha, est ce que tu pourrais te présenter brièvement pour les personnes qui ne te connaitraient pas ?

Bonjour, donc je m’appelle Saliha Aarasse, je vais bientôt avoir 27 ans, je joue défenseur central et j’entame ma deuxième saison à l’ASPCR. 

J’ai commencé le foot à Saint Etienne dans ma ville natale à l’âge de 14 ans. J’ai joué dans pas mal de clubs depuis que j’habite Toulouse. J’ai commencé par le TFC puis à Rodez, ST Simon, castres, re ST Simon, l’AS Muret et maintenant l’ASPCR.

 

Q : En effet ça fait un bon nombre ! Et maintenant comment te sens-tu à l’ASPCR ? 

234Je m’y sens très bien. À l’ASPCR j’ai enfin trouvé ce que je cherchais, notamment un club qui est derrière sa section féminine en mettant les moyens humains et financiers pour l’aider à progresser et à gravir les échelons. C’est très rare de nos jours d’avoir la chance d’avoir un président qui est autant derrière les filles et une coach qui s’investit autant. Pour tout vous dire, je n’ai jamais connu une coach aussi investie dans son rôle, qui donne autant de temps et d’énergie pour son équipe. 

En plus de cela, l’ambiance est très bonne, un peu trop même parfois au goût de notre coach (rire). Elle est très saine et ce malgré la concurrence, tout le monde s’entend bien, et ça aussi c’est plutôt rare. 

On a aussi la chance d’avoir pas mal de bénévoles et de supporters qui nous suivent et ça nous donne encore plus envie de se donner sur le terrain pour le leur rendre. Je pense aussi aux blessées comme Mélanie Eutrope et Juliane Lévy, qui ont subi une rupture des ligaments croisés la saison dernière, qui sont revenus depuis peu et qui ont eu de nouvelles grosses blessures en ce début de saison mais qui ne nous ont jamais lâchées et qui continuent de nous suivre malgré tout. Elles nous donnent beaucoup d’envie et de courage

 

Q : Oui, on souhaite un bon rétablissement à Mélanie et Julianne au passage. Toi, personnellement, comment t’es-tu senti durant la préparation ? As-tu rencontré des difficultés particulières ou au contraire, la préparation s’est-elle passée sans accro ?

La préparation a été difficile, plus longue et plus intense que la saison dernière donc j’espère qu’on en récoltera les bienfaits. On a souffert toutes ensemble, on s’est pas mal encouragées les unes les autres, ça a aidé à encore plus renforcer la cohésion. 

Q : En effet, votre groupe vit bien ! Comment tu exiliques cette cohésion ?

Déjà on s’entend toutes très bien à la base ! Et puis on n’a pas de problème d’intégration. Le club recrute intelligemment : le niveau n’est pas le seul critère qui entre en jeu, le bon esprit est également requis pour pouvoir intégrer la section. Le club recherche des joueuses prêtent à s’investir, assidues, volontaires et motivées pour porter au plus haut les couleurs du club 

De plus les filles qui sont là depuis plusieurs années comme Mathilde Rieux, Céline Fauré, ou Dorine Mamata sont des bases solides et indispensables qui montrent la voie aux nouvelles et qui donnent l’exemple à suivre, ce qui permet une intégration plus facile. Tout cela fait que l’ambiance est bonne et saine.

 
Q : Vous avez bien termin
é votre préparation avec cette victoire 6-2 contre Mur, est-ce que selon toi, l’équipe est prête à attaquer cette nouvelle saison ?


On aura la réponse à cette question dimanche aux alentours de 16h50 mais j’ai con
fiance en ce groupe ! Tout le monde tire dans le même sens, on a beaucoup travaillé pendant plus d’un430 mois pour être prête le jour J et j’espère que nous le serons. De plus le recrutement, comme je l’ai déjà dit, a été fait intelligemment et à bon escient. Le club a recruté des filles de qualité, avec un bon esprit et qui nous apportent une touche de fraîcheur. Il s’est plutôt porté vers l’offensif, secteur dans lequel nous avons pêché l’an dernier.

 

 

Q : Vous venez d’être récompensées par un titre honorifique de la ville Portet dimanche dernier. Quelles sont vos objectifs pour cette nouvelle saison ?

21618358_10203624015357496_1732201141_o

123

 

 

L’objectif est clair et assumé par tout le monde : nous voulons monter en division 2. 

Si nous pouvions faire aussi bien voire mieux que l’an dernier en coupe du midi et en coupe de France ce serait bien et on se battra pour ce
la mais l’objectif principal est d’abord l’accession et nous donnerons tout pour y arriver.

 Q : La 1ère journée de championnat aura lieu ce dimanche avec déjà un derby contre Muret. Dans quel état d’esprit êtes-vous ?                              

Le groupe est motivé. On a hâte d’y être parce qu’on a fait beaucoup d’efforts durant la préparation physique. Le terrain et la victoire seront la plus belle des récompenses. On ne se met pas de pression inutile non plus, mais on est concentrées pour montrer le meilleur de nous-mêmes dès ce dimanche. 

Q : D’après toi quels sont les atouts principaux de cette équipe ?

Alors déjà, le coach Greg Lacoste est un atout pour elles : pour l’avoir connu lors de mon passage à Muret, il donne envie aux joueuses de se transcender. 

Je sais qu’elles ont perdu plusieurs joueuses cette année, mais elles ont un groupe plutôt jeune, de bonne qualité, avec des filles qui se connaissent depuis longtemps, qui ont l’habitude de jouer ensemble, donc il faudra se méfier.  Mais nous restons d’abord concentrées sur nous-mêmes. 

Q : Dit-nous en plus sur ta manière d’aborder un derby comme celui la ?

Pour l’instant je n’ai pas encore de pression. J’en aurai surement le jour J mais je m’en servirai de manière positive en la transformant en motivation pour pouvoir donner le meilleur de moi-même pendant 90 minutes.

 

Q : Je te remercie d’avoir répondu toutes ces questions, bonne chance pour ce derby ! Pour terminer un message aux supporters(trices) de l’ASPCR, qui seront présents(es) pour vous soutenir dimanche et tout au long de la saison ?


C’était avec plaisir. Oui, j’espère qu’ils seront nombreux et qu’ils donneront de la voie comme à leur habitude dans les tribunes. On compte sur eux pour nous donner encore plus de motivation. Je les remercie de nous suivre et de nous encourager comme ils le font, on a beaucoup de chance de les avoir et on espère ne pas les décevoir. 

 

 

FullSizeRSi toi aussi tu es une fille et que tu es intéressée par le foot et que tu as envie de pratiquer au sein d’infrastructures de qualités et avec des instructeurs diplômés, viens à l’un des entrainements de l’ASPCR féminin pour tenter l’expérience ! Les entrainements sont ouverts à toutes alors nécessite plus et contacte l’une des responsables du pôle féminin. (Voir détail sur l’affiche ci-dessous)

ăn dặm kiểu NhậtResponsive WordPress Themenhà cấp 4 nông thônthời trang trẻ emgiày cao gótshop giày nữdownload wordpress pluginsmẫu biệt thự đẹpepichouseáo sơ mi nữhouse beautiful